Full distance de Vitoria le 10 juillet 2016

23/07/2016 14:20

Le deuxième objectif club 2016 après le half de Vertou le Full de Vitoria Gasteiz (3.8/180/42), dans le pays Basque Espagnole.

Pas moins 9 Blinois était engagé dans cette aventure : les expérimentés Jérome (en guess star), Karl, Tonio, Stéphane, Olivier D et Pierre ansi que trois nouveaux sur la distance avec Gaetan, Olivier C et Nicolas. Un petit résumé:

Jeudi 7 juillet, nous sommes 7 du club en reco sur la grande boucle du parcours vélo (72 bornes). Fraichement arrivés de la veille, on découvre le paysage magnifique de ce plateau posé a 535 m entouré de montagne. Tout autour c'est des pentes à 10-15% mais non, le parcours est étonnamment plat. Première constatation, ça va être difficile de pas envoyer : un vrai tracé pour gros rouleur. Mais deuxième constatation, fait chaud, beaucoup trop chaud. Heureusement, notre gite (20 personnes) est un peu à l'écart dans la montagne, il y fait moins chaud et il y a une grande piscine.

Samedi 9 juillet, la pression monte d'un cran. Hier, après avoir récupéré nos dossards et instruction de course, nous avons fait trempette dans le lac : 20 degrés et on voit le fond, ça devrait bien se passer. Mais aujourd'hui, c'est le souc. Le parc à vélo est ouvert pour 4h et il faut que 2000 gus, half plus full distance, y déposent une partie de son matos (la natation et la course à pied ne sont pas sur le même site). Le parc à vélo T1 (natation - vélo) est dans un tout petit village, ca bouchonne dans tous les sens. C'est plein de pures vélos de chrono avec roue pleine et tout, ça va envoyer sévère. L'espagnol semble affuté et ne soufre pas de la chaleur, lui. On passe ensuite en centre ville pour déposer le sac T2 (vélo - course), celui avec les chaussures. Il y fait nettement meilleurs à l'ombre des bâtiments. Le soir Stéphane et Tonio se joignent à nous pour une soirée plutôt détendu mais courte...

Dimanche 10 juillet, le jour j. Il est 5h, on se prépare doucement un gros petit dej, la journée risque d'être longue. 7h30, on est tous dans le parc à vélo pour un départ a 8h20. Problème, on voit pas les bouées, on voit a peine le bord de l'eau. Gros brouillard, départ reporté. Alors on traine dans le parc en combi en attendant. La famille est là, tous nos supporter, femmes et enfants. Ils sont aux couleurs de blain triathlon, ça fait chaud au coeur. 8h30, le speaker annonce un départ pour 9h, le half partira 20 minutes devant. Effectivement, ça se lève. Après avoir donner le départ du half puis énoncé tous les élites du full, nous voilà dans l'aire de départ. En deuxième ligne, troisième en comptant la ligne elite, ça pousse derrière, allons y ! Nico sort de l'eau en premier, suivit de près par Karl et Tonio. Une fois la natation passée, on s'attaque au gros du morceau, le vélo. Ca se confirme, ca roule très fort et les moyennes sont au dessus pour la quasi totalité des Blinois. Il fait aussi très chaud et le vent ne tarde pas à se lever, ajoutant une diffuclté supplémentaire. Les ravitos (trois par boucles) deviennent rapidement limite insuffisants. Les 180 kms sont finalement bouclés dans de très bonnes moyennes (entre 5h25 et 6h). Reste le marathon, plat mais pas si simple car plus beaucoup d'énergie. L'ambiance est phénoménale, il y a du monde partout pour nous encourager, c'est du délire. Karl et Stéphane réalisent les meilleurs temps alors que Tonio et Nico s'effondre. Les deux Olivier eux continue de courir comme si de rien n'était : la régularité paie ;o). Gaetan ne lache pas l'affaire, il est toujours là malgrés une blessure au mollet à peine guérie. Malheureusement, Pierre abandonne, victime de douleurs insuportables dans le bas ventre. 

La finish line restera un souvenir inoubliable, cet instant où toutes les douleurs sont effacées pour laisser place à un état de grâce, une émotion intense. Des mois d'entraînement qui s'achèvent...

Au final, Karl arrive devant, suivit de Stéphane, Jérome, Olivier D et Nico qui passent la ligne ensemble, Tonio, Gaetan et Olivier C.