La SaintéLyon 2017

07/12/2016 13:38

La saison de triathlon est terminée, voilà celle des Trails qui commence !

Pour ne pas s'ennuyer en cette fin d'année, Stéphane et Toinio (aisin que quelques uns de nos amis du cyclo Touchois) se sont alignés sur la SaintéLyon. La complète hein, 72 km dans la nuit et le froid ... Brrrrrr !

Un petit retour de course de Stéphane:

"retour sur la saintélyon

Départ en avion samedi matin pour Lyon, on est arrive sur zone vers 12H les autres nous rejoignent a 14H et la ca commence la très longue attente , malgré un salon du running de dingue (noël avant l heure....), des conférences à gogo, il n y a rien d autres a faire que d attendre.......la navette pour st Etienne est a 19H.Impossible de se reposer. Une fois dans le bus la pression monte ca parle que de la course , il fait une chaleur de dingue....... une petite heure plus tard on arrive au départ , on sort du bus il fait un froid de dingue ca va piquer dur.
on est parquer dans un espèce de hall a bestioles, je vous laisse imaginer l odeur.
en rentrant dans la salle on se rend compte que il y en a qui ne sont pas la pour la première fois( tapis de sol matelas gonflable duvet lit picot......)et ben nous on a rien donc nous voila partie pour s asseoir tels de bons refugiers sur un sol froid ,une fois de plus a attendre.....petit pasta party rapide et on retourne pour essayer de se reposer la nuit va être longue......
vers 22H ca commence a s activer la pression monte les gens commencent a se préparer......GRANDE question comment s habiller pour ne pas avoir froid.......
vers 23H petit point météo de l organisation des température de 1° a -3° avec du verglas sur certaine portion pas très rassurant tout ca LOL.
vers 23H10 les premiers sortent se mettre sur la ligne ,il y aura plusieurs départs 1300 tout les 10mn , on hésite , on se décide a sortir il fait un froid de dingue et la on remarque qu on ne sera pas dans le premier départ.
Une fois de plus on attend sauf qu il fait 0°..........
23H50 les premiers partent sur une musique de U2........
Nous on avancent sur la ligne on s encourage une dernière fois et feux patate on s élance .
Il y a beaucoup de monde dur de ne pas se perdre ca double ca slalom.au bout de quelques kilomètres je trouve mon rythme j ai un peu moins froid. Je suis avec Fabrice Balavoine.
Nous arrivons au premier ravito petite pause un gobelet de coca une rondelle de saucisson un pipi et on repart.....on se fait reprendre par Pedro qui a décidé de ne pas s arrêter....
Nous voilà partie a 3. Rapidement on vois Pedro qui attaque dans les cotes, Fabrice me dit " il est en forme Pedro " nous plus prudents nous montons au train voir meme passons en mode marche sur les portions les plus raides.......
les descentes sont caillouteuses ca glisse beaucoup il faut etre concentré en permanence c est usant.
3e ravitos toujours pareil petite pause, le départ et difficile il fait super froid , j ai perdu Fabrice et Pedro je pense qu il sont devant.
Quelques kilomètres plus tard il reviennent sur moi, ils sont plus a l'aise que moi dans les descentes....je les laissent filer.
au 4e ravitos la fatigue et les douleurs sont la faim et en même temps pas envie de manger et de boire....il fait trop froid.....
Nous voila repartis avec Fabrice, chacun son tour on mènent le train.
on revient juste avant le 5e ravito sur Pedro qui commencent a coincer, les plus grosses difficultés sont dernière nous, on se rend compte qu il y a moyen d aller sous les 8h.......on tiens un bon rythme 11km/h sur le plat......
arrivée au ravito toujours aussi rapide on repars sur le même rythme Pedro lâche.
C est plus que dur mais on molli pas , on passe la dernière difficulté plutôt bien on relance direct.
Je suis un petit peu mieux que Fabrice il me dit de partir seul chercher les moins de 8h, je lui réponds que non on finit ensemble.
une dernière difficulté pas prévue arrive je decide de marcher je commence a coincer, Fabrice part il pense que je suis devant....
Dans la descente je commence a avoir la tete qui tourne a zigzaguer je fais une hypoglycémie a 4 kilomètres de la fin......dur dur oblige de m arrêter de manger un truc......je me force a repartir , j alterne marche et course a pied .......les organisateurs nous ont gaté avec une derniere monter en bitume qui n en finit pas (pas prevue celle la) et pour finir on descend 200 marches LES SALAUDS....
j arrive sur les quais je sais que c est bientôt fini il reste 2 kms 
je franchis la superbe arche d arriver en 8h09.
Je retrouve Fabrice qui est surpris de me vois arriver pour lui j étais devant.....
Belle aventure avec les gars de petit mars
dur dur la Saintélyon 72 kms avec 2000M de dénivelé positif à une température de -1° de moyenne...
Dommage que c est beaucoup d attente..........
Fabrice 8h05
Stephane 8H09 504e sur 5130 arrivant (7300 inscrits)
Pedro 8H15
Pascal 8H32
Tonio Bruno et Ludo 9H46
Bruno R 10H20
Sylvain 10H30
christophe abandon pb gastrique 
Un gros bravo à tous ces gens qui nous permettent de dépasser nos limites et de concrétiser nos efforts lors des entrainements."